Cet article a été publié il y a 4 ans 4 mois 6 jours, il est donc possible qu’il ne soit plus à jour. Les informations proposées sont donc peut-être expirées.

A travers ce billet j’ai souhaité vous faire un petit retour d’expérience sur le “bannissement” de Facebook suite à la mise en ligne de visuels “non-appropriés”. Vous serez ainsi averti de ce qui vous attends et de ce que vous pourrez faire ou non pendant la purgation de votre peine.

Histoire d'un banni facebook

Par Adrien Boulard, je vous encourage d'ailleurs fortement à découvrir son agence Mediadi !

 

Contexte de la mise en cage

Le 23 Janvier 2012, je publie une photo relativement provocante sur la page My Guerilla Marketing en guise de teaser d’une campagne d’Ambient Marketing à l’entrée d’un tunnel, à savoir :

Bannissement temporaire facebook
L’objet du délit sur la gauche et l’excellente campagne à droite

Vous allez me dire c’était une image non appropriée et je tendais le baton pour me faire battre, c’est vrai. L’image a été signalé  en masse et m’a valu un bannissement temporaire de 24 heures à compter du 24 Janvier… Rien de plus normal vous me direz-vous !

OK pour ce coup-ci, mais le jeu en valait la chandelle ici à la vue des résultats qui suivent : 78 264 personnes atteintes au total contre un peu moins de 20 000 auparavant (et 40 000 actuellement  o/ ), 4 373 affichages de pages et 2 759 visiteurs uniques pour 8 250 fans et 974 nouveaux arrivés

Même joueur joue encore… 

Le 27 Janvier 2012, Facebook me déconnecte et me notifies d’un nouveau ban de 3 jours (72h) pour avoir publier un contenu non approprié… Cette fois je ne comprends pas, je check le message et là surprise je découvre que l’image incriminée est encore une publication de My Guerilla Marketing mais de fin Décembre, la voici :

banni de facebook
Une campagne contre le cancer du sein utilisant le body art…

Encore une fois des personnes ont signalé la campagne  et le ban a suivi ! Bon je n’ai pas de troisième exclusion à vous conter à ce jour donc passons à ce qui vous intéresse, les gestes possibles sous entraves.

On en retient quoi ?

  • Il ne s’agit pas réellement d’un bannissement mais plutôt d’une interdiction de poster, commenter, chatter et envoyer des messages privés pendant une durée de 24h puis 72h (puis ???). Impossible d’écrire / publier sur votre profil mais également sur toutes les pages / groupes que vous animez !
  • Vous pouvez être privé de posts pour une publication antérieure et le ban intervient environ 24h après que votre post ait été signalé. (Je pense qu’il y a un certain seuil qui peut faire varier la durée)
  • Vous pouvez lire, aimer, accepter des amis, taguer/détaguer des photos, poker… bref tout sauf interagir en discutant. Bien heureusement vous pouvez supprimer des posts sur votre mur !
  • Vous êtes subitement déconnecté de Facebook et en vous connectant les messages suivant apparaissent :
    Messages d'avertissement Facebook

    Les messages d'avertissement de Facebook, il manque le 2.2 qui vous montre le contenu supprimé

  • Les publications incriminées sont supprimées et vous perdez les stats qui vont avec (le nombre de personnes qui en parlent, de partages, de likes et de commentaires de la publication).
  • Les applications tierces ne fonctionnent pas non plus pour poster / chatter / envoyer des MP. Je m’en doutais mais qui ne tente rien n’a rien!
  • L’info useless : plus d’une centaine de messages sur mon mur et aucun effet sur le Klout score au cas où vous vous poseriez la question…

Pour conclure 

Confrères Community faites bien attention à vos publications, elles peuvent impacter votre vie professionnelle, et inversement ! On insiste régulièrement sur l’importance des paramètres de confidentialité cela prend ici tout son sens puisque vous ne pourrez plus réagir à un post ou une attaque. D’autre part je me pose la question de la modération des contenus chez Facebook, est-elle faîte par des robots ? Parce que pour la deuxième publication je reste vraiment déçu, l’image servant une bonne cause et n’ayant rien de choquante… Du coup je vis dans la crainte à chaque publication sur la page, je m’auto censure pour pouvoir continuer à utiliser l’outil sans craintes : j’imagine le jour où il faudra expliquer à un client / employeur “je suis en arrêt banni pour deux semaines”.

 

Si vous avez une expérience similaire ou connaissez les étapes suivantes (durée, effets ou procédure), n’hésitez pas à nous faire part de votre feedback !