CARDINALES

CARDINALES

La France-TRONC ..... Fuite des talents

Comment ne pas "choper les Boules"

face à ce désastre pour la france ,

car celà va nous coûter cher à tous 

et pour longtemps !!!

----------------

Fuite des talents : la vague ne faiblit pas (vidéo)

Publié le 11/03/2013 http://www.contrepoints.org/2013/03/11/117844-fuite-des-talents-la-vague-ne-faiblit-pas-video

Comme l'exil fiscal, la fuite des talents ne faiblit pas face à la folie taxatoire et aux blocages du modèle social français.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Nous le savons, nous le rappelons régulièrement, les Français, en particulier les jeunes diplômés, promotions entières d’HEC, de l’ESCP, de plus en plus de polytechniciens, partent immédiatement à l’étranger, Grande Bretagne, Chine, USA où ils trouvent des postes plus intéressants et beaucoup mieux rémunérés qu’en France. Dernièrement, nous évoquions le Canada dont un responsable déclarait avoir accueilli sur les six derniers mois de 2012 autant d’immigrants français que sur les deux années précédentes. Il s’agissait, concernant cette émigration, d’entrepreneurs, artisans, professions libérales qui déclaraient rechercher un endroit où pouvoir travailler beaucoup et profiter des fruits de leur travail.

Voici aujourd’hui une autre destination d’émigration pour des Français. Cette destination semble attirer des jeunes au niveau de formation moins élevé, preuve, s’il en fallait, que le départ des forces vives de la Nation s’opère à tous les échelons. Il s’agit de l’Australie. Et, curieusement, c’est la télévision officielle française qui en parle ! Chaque année, l’Australie accueille 20 000 Français, c’est trois fois plus qu’il y a cinq ans. « J’ai eu plus d’entretiens en deux semaines en Australie qu’en un an en France » raconte Juliette, consultante en marketing à Melbourne, payée le double de ce qu’elle aurait pu espérer en France… Au bout de trois mois, Thomas s’est vu confier la gestion d’un restaurant. Il gagne aujourd’hui entre 1 200 et 1 300 dollars par semaine contre 1 300 euros par mois à Paris, où il était cuisinier. Surtout, il suit une formation pour devenir préparateur physique, un métier encore plus lucratif qui pourrait lui permettre de décrocher un visa permanent. « On gagne plus, on vit mieux et en plus on travaille moins »…

 

 

Que les langues de bois du modèle français regardent et réfléchissent. Notre modèle social d’assistés, nos charges qui mangent la moitié du salaire avant qu’il ne soit touché, notre fiscalité qui pénalise ceux qui travaillent plus n’attirent plus que ceux qui veulent en profiter. Ceux qui ont l’esprit dynamique et entrepreneurial vont forcément voir ailleurs. C’est le triomphe de la liberté sur la pseudo égalité qui n’est en réalité qu’uniformité. Il ne faudrait pas grand chose pour que toutes ces énergies se développent au profit de la France.



11/03/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser