CARDINALES

CARDINALES

OVNIS - des témoignages se dévoilent

Pour moi il n'y a pas de domaine " tabou "

Comme l'univers est immense il me semble possible que la vie existe ailleurs que sur cette terre ,

et que d'autres êtres intelligents existent .

 

C'est pourquoi je vous communique les éléments ci-dessous pour votre propre interprétation .

--------------------------------------------

.

Conférence INREES avec la journaliste Leslie Kean

5 Mai 2014   Rédigé par suivi-actu-extraterrestre

 

Vidéo 1

https://www.youtube.com/watch?v=l1E5mVcIv4U

 

 

Conférence INREES avec la journaliste Leslie Kean.png

 

En présence du Général de division Wilfried De Brouwer, ancien Chef des opérations à l’Etat-major de l'air belge, et de Jean-François Clervoy, astronaute de l’Agence spatiale européenne, l'INREES vous propose une conférence exceptionnelle avec la journaliste Leslie Kean.  Si leur origine demeure encore une énigme, les OVNIS n’en sont pas moins une réalité. Des objets volants non identifiés sont en effet observés dans l’atmosphère terrestre par des dizaines de milliers de personnes chaque année. Cette affirmation résulte de décennies d’observations et d’investigations de la part de pilotes, de hauts responsables militaires, et de chercheurs. La journaliste d’investigation Leslie Kean, soutenue dans son enquête par les plus hautes autorités jamais encore impliquées sur le dossier, nous livre ce soir le fruit de 10 ans d'enquête à l’occasion de la publication en France de son livre événement : OVNIS - Des généraux, des pilotes et des officiels parlent.

Vous découvrez l'ufologie? Je vous invite à lire ce passage de wikipedia, sans oublier la conclusion du rapport COMETA, celle du rapport SIGMA, et le rapport du NARCAP que vous trouverez plus bas sur cette page.

"Le gouvernement américain décida d'enquêter sur le phénomène ovni dès la fin des années 1940 et créa différentes commissions d'enquête sur le sujet.

Le 9 juillet 1947, le Service de renseignement de l'Armée de l'air américaine, en coopération avec le FBI, démarra secrètement une enquête visant à étudier les meilleurs témoignages d'ovnis, y compris ceux de Kenneth Arnold et de l'équipage du vol de United Airlines. Le Service de renseignement déclara employer « tous ses scientifiques » pour déterminer si un « tel phénomène pouvait, en fait, se produire ». En outre, la recherche fut conduite « en gardant présent à l'esprit que les objets volants étaient peut-être un phénomène céleste » ou « un corps étranger conçu et commandé par des moyens mécaniques ». Trois semaines plus tard, ils conclurent que « ces histoires de soucoupes volantes ne sont pas toutes le fruit de l'imagination ou de l'exagération de certains phénomènes naturels. Il y a vraiment des vols de quelque chose ».

Un supplément d'enquête mené par les divisions technique et de renseignement de l'Air Materiel Command arriva aux mêmes conclusions, à savoir que « le phénomène correspond à quelque chose de réel et non à des visions. Ce sont des objets en forme de disque, d'apparence métallique, et gros comme des avions. » Leurs caractéristiques sont « une vitesse ascensionnelle et une maniabilité extrêmes », une absence de bruit en général, une absence de traînée, des vols à l'occasion en formation et un comportement « fuyant dès qu'ils sont repérés par un avion ou un radar sans intention hostile ». La directive Air Force 200-2 de 1954 définit un ovni comme étant « tout objet aéroporté ayant un comportement, des caractéristiques aérodynamiques ou des particularités insolites ne correspondant à aucun type d'avion ou de missile connus, ou ne pouvant être absolument assimilées à un objet familier ». Cette directive stipule que les ovnis de catégorie B doivent être étudiés en tant que « menace éventuelle pour la sécurité des États-Unis » et qu'il faut en déterminer « les aspects techniques afférents ». En outre, le personnel de l'Armée de l'air est sommé de ne pas discuter avec la presse des cas non élucidés. On recommande donc, fin septembre 1947, qu'une étude officielle du phénomène soit mise en place par l'Armée de l'air. Il s'ensuit la création du projet Sign fin 1947, lequel devient le projet Grudge fin 1948, puis le Projet Blue Book en 1952. Blue Book prend fin en 1970, mettant un terme aux investigations officielles des Forces aériennes dans ce domaine.

L'usage de l'appellation ovni à la place de « soucoupe volante » fut suggérée par le capitaine Edward J. Ruppelt, premier directeur du Projet Blue Book, estimant que le terme de « soucoupe volante » ne reflète pas la diversité des observations."

En complément voici le documentaire "I KNOW WHAT I SAW" sous-titré en Français. A 56:45, vous avez un passage très intéressant sur un cas Anglais (un pilote et tous ses passagers ont confirmé l'apparition d'un large objet non identifié), avec notamment, les enregistrements audio des messages entre la tour de contrôle et le pilote Ray Bowyer:

 

Vidéo 2

https://www.youtube.com/watch?v=TgAOJMl1hq8 

 

Témoignages OVNIS.png

 

Ce documentaire est l'aboutissement d'une initiative du 12 novembre 2007, où James Fox avait rassemblé - au National Press Club de Washington D.C. - des témoins parmi les plus crédibles, venus du monde entier : "Des généraux de l'Air Force, des astronautes, des pilotes civils et militaires, des officiels du gouvernement et de la FAA de sept pays nous ont apporté des éléments qui, comme l'ancien gouverneur d'Arizona Fife Symington  l'a déclaré : "doivent confronter notre réalité".  "Leurs récits nous révèlent une opération concertée par les autorités pour confisquer les preuves de contacts avec des intelligences extraterrestres, au point que même des Présidents ne sont pas parvenus à connaître la vérité.  Le film expose les raisons du secret gouvernemental, grâce à des personnes qui sont impliquées au plus haut niveau." James Fox bénéficie du soutien de plusieurs grands medias. Larry King a fait savoir au réalisateur qu'il assurerait la promotion de son documentaire sur CNN.  Il y a plusieurs français parmi les participants : le Général Denis Letty (du Rapport Cometa), l'ex-Cdt de bord Jean-Charles Duboc, Jean-Claude Ribes, et Claude Poher... James Fox avait précédemment produit "Out of The Bue".

Partager cet article



23/06/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Politique & Société pourraient vous intéresser